Grands événements sportifs : Douillet rend son rapport

Après les rapports des commissions ‘’Grandes Salles – Arena 2015’’, ‘’Grands Stades’’ et de l’assemblée nationale au sujet des grands équipements et événements sportifs, David Douillet y va lui aussi de son rapport. S’inspirant des précédents ouvrages, le rapport  » l’attractivité de la France pour l’organisation de grands équipements sportifs » met en relation l’organisation de grands événements avec la problématique actuelle des équipements français. Il aborde la question du retard sur la construction de grands équipements et notamment sur les grands projets en cours comme la rénovation de Jean Bouin ou le déménagement de Roland Garros.

A ce sujet là, la ville de Paris n’a pas tardé à réagir, qualifiant le rapport de ‘’partial’’ et ‘’grossièrement inexact’’. Que ce soit concernant les coûts prévisionnels des projets, où les impacts prévus, M. Douillet a visiblement fait preuve selon la mairie ‘’de mauvaise foi et confondu analyse de fond et manœuvre politique et partisane’’ lorsqu’il juge le projet d’extension de Roland Garros d’ ‘’insuffisamment ambitieux’’, au profit du projet de délocalisation à Vincennes (Yvelines) .

Dans ce rapport, le député UMP des Yvelines fait 9 propositions au président de la République. Parmi celles-ci, 2 concernent les équipements sportifs.
Tout comme le rapport ‘’Grandes Salles – Arena 2015’’, M. Douillet recommande le développement d’arènes multifonctionnelles dont une de 20.000 places en région parisienne. Plus généralement il préconise le développement de l’ensemble des équipements nécessaires à l’organisation de grands événements. Il demande de favoriser la construction des infrastructures sportives en déclarant ces travaux d’intérêt général, dans le but de bénéficier de certains avantages de mise en place.

Photo : Franck Faugere / DPPI

Consulter le rapport en intégralité