Le gazon synthétique en pleine croissance

L’Organisation Européenne du Gazon Synthétique (ESTO) vient d’annoncer que plus de 25 millions de mètres carrés de gazon synthétique ont été installés en Europe au cours des douze derniers mois. Lancé au début des années 70, le gazon synthétique s’est développé jusqu’à atteindre un chiffre d’affaires annuel de 1 milliard d’euros en 2008 et emploie 10.000 personnes. On totalise actuellement environ 300 millions de mètres carrés (30.000 hectares) installés en Europe précise le communiqué.
Bien qu’il se soit aussi adapté à l’aménagement paysager en milieu urbain et aéroportuaire, la principale application du gazon synthétique reste prioritairement les terrains de sport : 15.000 terrains de football, plus de 1.000 terrains de hockey, 200 terrains de rugby et 5.000 courts de tennis sont répertoriés en Europe.
Le communiqué rappelle également que dans le sud de l’Europe la surface a permis de réaliser d’importantes économies d’eau. En Espagne par exemple, plus de 2.000 terrains de football sont installés, la France et l’Italie disposent chacune de 1.200 terrains de football en gazon synthétique plus faciles à entretenir et à utiliser en toute saison. Dans le nord de l’Europe, les avantages sont différents – pas de problèmes d’écoulement d’eau ou de boue. On compte plus de 2.500 terrains de football en Allemagne, 1.700 aux Pays-Bas et environ 600 au Royaume-Uni.
La nécessité commune à tous les acteurs du marché est une utilisation plus intense. Elle est une réalité : les terrains de sports synthétiques permettent 1.500 heures de jeu par an – cinq fois plus que le gazon naturel – pour deux à trois fois moins d’entretien et un impact moindre sur l’environnement, sans pesticides ou herbicides.
Enfin, les performances et les progrès techniques ont permis l’accréditation du gazon synthétique par des organismes tels que l’UEFA et la FIFA.
> Plus d’informations sur http://www.eu-syntheticturf.org
> Consulter la Fiche Sportive relative au gazon synthétique