Les 10 priorités de Laporte pour réformer le sport professionnel français

Le secrétaire d’Etat aux sports, Bernard Laporte a annoncé mardi 16 décembre 10 priorités afin de réformer le modèle sportif professionnel français :

1 > Faire évoluer le statut des sociétés sportives vers un statut unique de société anonyme ;
2 > Définir un régime assoupli de prêt aux clubs ;
3 > Redéfinir les liens entre associations amateurs et clubs professionnels en réformant le principe actuel du « numéro d’affiliation » ;
4 > Reconnaître le caractère d’intérêt général des grandes enceintes sportives ;
5 > Autoriser les financements par les collectivités locales des stades à vocation professionnelle ;
6 > Réformer la taxe sur les spectacles en proposant une TVA à 5.5% ;
7 > Définir des exigences en travaillant à l’élaboration d’un système de licences incluant des normes sportives, immobilières et de gestion des clubs professionnels ;
8 > Renforcer les directions nationales de contrôle de gestion des clubs professionnels ;
9 > Permettre aux ligues professionnelles et aux clubs de disposer des fichiers d’interdits de stade ;
10 > Créer un agrément national pour les fédérations de supporters auxquelles les associations de supporters pourront s’affilier.
(Photo : Philippe Millereau / DPPI)
> lire l’intégralité du discours de Bernard Laporte