L’APVF constate une décélération des dépenses des collectivités locales

Dans un communiqué du 11 février 2010, l’Association des Petites Villes de France (3.000 à 20.000 habitants) a commenté les chiffres publiés par Bercy sur les premières tendances des finances locales pour l’année 2009, constatant une décélération des dépenses des collectivités locales et tout particulièrement des communes.
 »Ainsi, pour les communes, la progression des charges de fonctionnement n’est que de 1,5% en 2009 contre 3% en 2008. La progression modérée des achats et charges externes et dans une moindre mesure des frais de personnel explique ce ralentissement, ainsi que la diminution significative des frais financiers.
Au total, l’évolution des dépenses des collectivités locales est de 3,6% en 2009 par rapport à 2008, contre 5,6% l’année précédente, alors que l’on constate une grande stabilité des dépenses d’investissements des collectivités locales qui ont ainsi permis d’éviter à la France une récession encore plus grave.
L’APVF souligne les efforts des élus locaux et tout particulièrement des maires pour maitriser – à leur niveau et dans le cadre de leurs compétences – la dépense publique locale. Alors que la Cour des comptes vient à nouveau dans son dernier rapport annuel de mettre en cause la responsabilité première de l’Etat dans la dérive des comptes publics, les élus locaux ont besoin d’être soutenus et épaulés dans leur démarche et leur volonté de rationalisation de leur gestion.
Plus que jamais, l’APVF souligne la nécessité de renouer un dialogue équilibré, condition d’un véritable partenariat entre l’Etat et les collectivités. »