Le maire de Lyon réclame une loi pour les grands équipements sportifs

A l’occasion du Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim), qui s’est tenu du 10 au 13 mars à Cannes, le président du Grand Lyon, Gérard Collomb, a réclamé ‘’l’adoption rapide d’une loi déclarant d’intérêt général les grands équipements sportifs’’ dans le cadre de la candidature de la France à l’organisation de l’Euro-2016 de football. ‘’Il faut que ce projet de loi, qui doit être déposé par le gouvernement ou la majorité parlementaire, soit adopté avant l’été’’, a-t-il déclaré à l’AFP. Cette loi permettrait aux collectivités locales de pouvoir financer les aménagements publics autour d’un nouveau stade, entièrement financé par le secteur privé. ‘’Le coût d’aménagement d’une ligne de tramway, d’un rond-point routier et de parkings se monterait à 180 millions d’euros à partager entre la Communauté urbaine, le conseil général du Rhône et l’Etat alors que le coût du stade est évalué à 400 millions d’euros’’, a précisé M. Collomb. Pour le maire de Lyon, ‘’il faut un mois après l’adoption de la loi pour modifier le Plan local d’urbanisme (PLU)’’ autour du stade de 60.000 places qui doit être édifié à Décines (est de Lyon). La reconnaissance du caractère d’intérêt public des grandes enceintes sportives devrait être intégrée dans le projet de loi sur le sport qui pourrait être débattu en avril à l’Assemblée nationale. (Photo : HOK sport architecture – projet OL Land)