Signature d’un accord entre l’Etat et le Stade de France

Le contrat de concession liant le Consortium Stade de France à l’Etat a été « sécurisé » grâce à un avenant signé le 9 septembre 2013 a annoncé le ministère des sports dans un communiqué du 23 septembre.

Ces longs mois de négociations mettent ainsi fin à l’indemnité pour absence de club résident (IACR) que l’Etat versait annuellement au Consortium. Il a été convenu entre les parties que le Consortium renonce à l’IACR jusqu’à l’été 2017 ou tant que les deux principales fédérations sportives utilisatrices (football et rugby) auront une convention avec le stade. Cette disposition permet aux comptes publics d’économiser au minimum 64 millions d’euros sur les 4 prochaines années. Au total, l’Etat a versé 114 millions au Stade de France au titre de l’IACR depuis le début de son exploitation.

Par ailleurs, La fédération française de rugby (FFR), quant à elle, vient de signer, le 19 septembre, un accord de location jusqu’en 2017. La FFR a accepté l’offre de location du Stade de France à 1,1 million d’euros par match contre 2,8 précédemment, s’engageant à organiser vingt rencontres. Cependant, ce nouveau contrat ne remettrait pas en cause le projet de construction d’un grand Stade de rugby à Evry.